UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2006

Déni minéral

medium_pierre_lisse_-_3_copier.jpg

21:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

ORIGINE I

medium_empreintes_de.jpg

La question n’est pas qui suis-je ?   

En amont du frisson   Lentes coulées fébriles de la langue du ciel

J’ai soupçonné                                                                         

La montée de l’émoi

Dans la persévération

Des gelées prévisibles et transparentes des matins d’insomnie

Tes rires violents                         ces pas suspendus ourlés dans les replis des soupirs du vent

Ont apaisé

Le subtil saisissement

Des transformations

Radicales         (j’allais dire définitives)

Du silence       ignorant la parole      Silence nu                  

Cet instant rare où s’éveille le reflet

Pour t’apporter brûlure en échange partage

Compréhension

Des vertus éphémères de la pensée ramassée

Le silence prend rives aux tempes des femmes

J’étais en ce silence minéral      même pas peur

Un enfant oublié                        même pas abandonné

Dans les rides du regard

D’une mère

Un éclat

De roche

Qui pétrit

Le lit des rivières

Gonfle les enjambements cristallins

Des reflets du coeur

J’ai assisté

Sans impatience avouée

Au réveil intime

Des calcaires plissés de ma mémoire

Promettant le repos

A

Tous les guerriers de l’absolu

J’étais serein

Malgré le couvre-feu végétal

Qui dissipait toutes les

Fougères

Dispersées des bords de mon désir

Echeveau d’une histoire à tisser

D’un fil

Ma mémoire orpheline

Des souvenirs de mon épopée sauvage

Flancs d’îles incertaines de mon échine rebelle

Traces de filiation sans mot dites

J’étais humain

Je suis le scribe

De ma mémoire oubliée

Qui résiste

A toute implication

A toute incantation

De mes peurs originelles

Primitives

Je suis le silence où tu écoutes parler

L’insondable d’où tu viens

Le réveil des feuilles

En ton berceau

La montée de sève

En ton cerveau

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)