UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2006

1956

Avril mille neuf cent cinquante six – Les Sables d’Olonne- J’ai deux ans, la mer, ma mère et bientôt l’amer à moi tout seul… A cet âge, aucune anticipation possible du plaisir, aucune capacité à différer la possession. En allant à la plage, comme chaque jour, j’ai donc fait un caprice, une colère, des cris pour obtenir un album de coloriage… « Immédiatement »…la raison aurait voulu que ce fût au retour que l’achat se fit. Je l’avais et m’en désintéressais donc complètement… Dans le flux et reflux des marées s’est envolé le bel album, stigmate de mon pouvoir halluciné sur ma mère. J’exorcise dans chaque bain marin cette perte océane…la perte de mon impuissante illusion de puissance… J’ai compris bien plus tard l’humilité et le fragile, le salé... D’avoir cru être Plus fort que la mère et la mer- La paire- Je me demande où est le sens et je repense à l’album de coloriage de mon enfance décoloré par la mer- J’inspire à marée haute- J’expire à marée basse- Je soupire sans la mer

07:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

"J'ai marche les tempes brulantes,
croyant etouffer sous mes pas.
Les voies du passé qui nous hantent
et reviennent sonner le glas.
Et je me suis couchée sous l'arbre
et c'etaient les memes odeurs.
Et j'ai laisse couler mes pleurs,
mes pleurs. (...)
Il ne faut jamais revenir
aux temps cachés des souvenirs
du temps béni de son enfance.
Car parmi tous les souvenirs
ceux de l'enfance sont les pires,
ceux de l'enfance nous dechirent." Barbara, Mon Enfance.
Avec ma tendresse, vous le savez.

Écrit par : S. | 25/02/2006

Je sais où se trouve l'album de coloriage .......
sourire bien sûr !!!

Écrit par : Jeanne | 03/03/2006

le pouvoir halluciné sur la mère.. ton désir de coloriage décoloré par la mer, je veux, je possède , j'ai, puis je n'ai plus, puis on m'enlève!
comme toute chose est fragile et surtout les possessions materielles... on les veut si fort quand on est enfant et on veut tout trop fort après, on pourrait écrire des pages la dessus ... et aussi sur le petit garçon devenu un homme après...amitiés

Écrit par : if6was | 03/03/2006

Les commentaires sont fermés.