UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2009

à ma fille

Juste pour toi ma fille

FILE1063.JPG

20:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24/01/2009

Savoir

img712.jpg
(photo JLG)

Incision de la langue

Je répète inlassablement

La même peur océane

Ancrée des limons de la chair

aux fondations sablonneuses

de mes émotions oubliées

renaissance du vivant

dans mes angoisses les plus archaïques

je m’accroche à la parole

salvatrice et déliée

soigner la peau glabre

de Michaela chaque jour

une pommade sur une peau lisse

sans cicatrice ni douleur

seule parole de notre rencontre

seul geste communicant

comme arracher de l’herbe à sa terre

d’un geste désinvolte et révolté

ouverture matérialisée

d’un silence insuffisant

qui lui en dit plus long

que tous mes discours

quel geste remplace la parole

innocente l’impossible relation

mon incompréhension est totale

et pourtant elle revit

dans cette répétition

qui pourtant ne me lasse pas

ma présence courant sous marin

sans intention insistant

lui révèle mon attention

elle m’apprend d’où je viens

elle ne le sait pas

mais je sais qu’elle me sait

où je ne me connais plus

 
img689.jpg

16:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

18/01/2009

Maudire

img105.jpg
(Photo JLG)

Signer de mon sang

La vérité qui parle

Se tait et renaît

Des sables enfouis

De ma mémoire

Voyage mimétique

De la langue

Qui décharne les corps

Les ride et parfois les oublie

Paraboles innocentes

De gestes à peine esquissés

Une main sur la nuque

Un baiser d’au revoir qui s’éternise

Et ressemble à un couplet

de chanson populaire

Aux paroles insensées

Sédiment d’une histoire

Qui ne s’écrit pas

Qui se crie

Illumine les pupilles

Fait verser quelques larmes

à assoiffer le rire

C’est ainsi que je me reconnais

Sans le dire

Dans les autres mots

D’un inconnu de passage

Que je ne connais pas

Et qui pourtant

m’est familier

20:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

10/01/2009

Semaille de Bernard PAHIN

BPahin0125.jpg

Les Voeux de Bernard PAHIN

sont toujours un mystère,

une attente aussi,

un plaisir cousu main

qui rassemble l'invisible et le dispersé

un bel ouvrage

pourrais-je dire

du couturier des signes

du chirurgien de l'indisable

....

je veux ainsi le partager avec vous

17:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

08/01/2009

Intrusion

27982942_p - copie.jpg

 

Le réveil fut difficile

Encore chargé du sang

De la terre entre mes doigts déroulés

La pensée des apparitions de Lénine

Sur un piano de Dali

S’imposait à moi

Par je sais quelle effraction que Dante

Ou Ulysse eussent pu se réjouir

Intuitivement d’avoir provoquée…

………………………..

comme par désir de séduction

je maquillai la terre

d’un rimmel provocant et sensuel

vague idée de révolte à cette soumission

d’alluvions en sédiments

je me rapprochai

des premiers mots

du frottement de la roche

l’égratignure du soleil

éveilla en moi un certain plaisir

que j’avais dissimulé avec soin

depuis plusieurs siècles

le tranchant bleu du verre

réveilla ces coupures ancestrales

………………..

Je remontais le Mississipi, grand père

Après une traversée irréaliste promise

Depuis mon enfance

Un large souvenir volatile

Un lendemain de rhum

Et de femme

L’odeur chargée

D’une fin de nuit

Quand les mots

Se mêlent à la pierre

Et la pierre à la chair

Vertige intemporel

D’une osmose capricieuse

Vestige de filiation

Brumeuse et souveraine

Réveil charnel familier

 

 

 

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

02/01/2009

2009

 

vague-neige-361404.jpg

J’aimerais vous souhaiter

Tous les bonheurs du monde

Mais je n’ai pas ce pouvoir là

D’ailleurs personne ne l’a

Je pourrais même vous le fredonner

Mais ce ne serait que mensonge

Qu’illusion dont vous ne vous  berceriez qu’un temps

Désolé

Je préfère vous souhaiter...

Un geste que vous n’aviez jamais fait

Une pensée pour un inconnu

Un mot tombé de ma poche

Un regard complice

Une médisance ravalée

Un désir de faire plaisir

Même de vous faire plaisir

Un moment d’intimité avec un proche

Un moment de disponibilité inutile

Un rire que vous n’osiez pas dispenser

Une larme pour l’injustice

Je vous souhaite d’être vous même

En un peu mieux que l’année passée.

 

07:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)