UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2009

L'instant

FILE2583.JPG
(Photo Jean-luc De Laguarigue)

 

J’ai un violon dans le cœur

Vibrant en écume de mer

Psalmodiant la bise qui mêle nos sangs

Sur un air de bossa nova, bossa, bossa…

Ou de zouk kolé Séré séré

Un silex tranchant insolite et bleu

Une peau qui se tend comme une lame

Aux sourires sucrés des femmes

Naufragé aux fers de mes frères

Je suis de ces terres

Qui butent sur la vague

Et jamais ne s’en remettent

De ces terres de liberté

Et d’emprisonnement

Parce que la mort est en vie

Un passage de lumière

Et de silence où serein je respire

Des dunes effritées de soleil

Des blessures de l’avant

De l’évitement du meilleur

Je n’ai que des souvenirs de justice

Des proies de solitude

Des violences insatiables

Des tendresses à partager

des regards à donner

Des larmes où se perdre

Je suis une plage déserte

Où des amants se sont enlacés

La trace sensuelle sur ma peau

Brûlante de désirs qui ne m’appartiennent pas

Qui pourtant sont de mes rêves, de mes rêves, de mes rêves

Le voile d’une réalité qui m’échappe

Une île engloutie

Quelques mots à ne pas dire

Juste à l’oreille un murmure à défendre

Un balancement de hanches

Une émotion sans raison

Etre là un instant

Seule-ment

Seul...

 

18:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Tout le texte se tient, tout le texte bouge, chante, vit. Une très belle réussite JLG, qui rattache à la terre, à la peau brune, à la douce fraternité chaleureuse et sensuelle.

Écrit par : Ile | 12/05/2009

superbe ce texte rempli de violence dans sa sensualité, la mort est envie aussi dans la solitude jusqu'aux chuchotements des rêves à venir qui retiennent.

Écrit par : lutin | 13/05/2009

Indélicat de ne pas vous répondre...
vous qui me portez avec force
dans ces mots-ments de violence sensuelle...
mon silence n'est pas ingratitude
juste un silence doux....

Écrit par : JLG | 01/06/2009

Les commentaires sont fermés.