UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2009

Frisson

FILE4498c - copie.JPG
(photo JLG)

J’ai comme un frisson

De terre qui me traverse l’échine

Une brume caressante qui noie mes yeux

des cheveux de mer

j’ai des pierres plein la bouche

à éclater mon sourire

j’ai cette fissure où s’engouffre

Le regard inventé par l’aurore

j’ai les mains ouvertes à l’attente

de ces nuits apaisantes de désirs

un tremblement de pluie

à fleur d’oreille

qui réveille la tendresse

enfouie des cœurs asséchés

cette fragilité qui m’enveloppe

de la force des tempêtes

bonheur volatile d’un instant arrêté

aux berges de mon cœur

fusion incessante de l’odeur

des bouts d’étoiles

arrachées à la renaissance

de gestes oubliés

te prendre par la main

et t’emmener loin du tumulte

quotidien de l’oubli

réapprendre la tendresse

18:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.