UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2008

Bonheur

BogdanJarocki-handmade.jpg
Marcus%20Claesson%20-%20under%20skin.jpg

 

Porte entre ouverte du soleil

Je viens te donner les fibres vibrantes du cœur

la mémoire oubliée de mon autisme

Les brûlures insensibles du regard

Mes mains recousues

A la tendresse de tes sourires

A la suture de mes plaies

Renaît le bonheur

Je n’ai jamais eu mal

à avoir mal  Douleur invisible

d’une solitude surpeuplée

J’anesthésie le passé

D’un revers de phrases

Désuètes et magiques

Qui colorent même la misère

Un semblant de déchirure

Qui apprend et convoque la reconstruction

Faire la paix avec soi-même

Dans les volutes du calumet

Dans l’avalanche du nécessaire

Comme si je pouvais être utile

A rendre l’inutile

Indispensable

Déterrer la hache de guerre

Pour me battre contre

Mes pensées défensives

Oser le plaisir

 

 

07:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

"être utile

A rendre l’inutile

Indispensable"

j'aime ... Il me semble si souvent que ce sont les choses qui semblent inutiles, une feuille d'automne un oiseau , un regard surtout, qui sont les plus utiles au bonheur
et on l'oublie beaucoup

Écrit par : adeline | 06/12/2008

Merci adeline de tes mots...indispensables
Amitiés
jlg

Écrit par : JLG | 09/12/2008

Pour me battre contre mes pensées défensives, oser le plaisir.
c'est simplement magnifique et encore très symbolique ,de vrais traces là vous offrer,
merci

Écrit par : Isa-B | 12/12/2008

Les commentaires sont fermés.