UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2008

Fille de l'être

margot copier.jpg

J’ai raccommodé les gerçures

des berges de mon cœur

Pour ne pas te laisser seule

à souffrir des vents  humides

et enveloppants du frimas

de la persistance de nos silences

être corps à cœur

avec tes angoisses féminines

ne pas savoir te parler

et te dire pourtant quelle béance

nous rassemble

dans ma maladresse et mes larmes

être le père qui te regarde vivre

qui voit ta force et ton originalité

avec bienveillance, émotion et fierté

je te sais au delà du monde

ourlée dans tes désirs

d’être femme

partagée comme elles

par la césure du sourire

tu es ma fille

et quand je te regarde

je sais qu’il y aura toujours

des enfants qui naîtront

d'un regard

et regarderont leur mère

avec admiration

 

 

06:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Une tendre pensée pour les filles de…leur amour.

Écrit par : nina de zio peppino | 23/10/2008

Oui tendre pensée...masquée...de similitude

Écrit par : JLG | 28/10/2008

Les commentaires sont fermés.