UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2008

Seul Oeil

179990076.jpg

 

Le soleil déchire l’ombre

De notre printemps

Et pourtant les pierres en cascades

Ravinent le seul être qui manque

La tenture de la chambre

Ne se déplace plus

Elle strie l’espace en lame affûtée

De mémoire vive

Comme un coquillage sur la plage

Mes pensées s’isolent sans remous

Juste la place pour se retrouver

Dans une sérénité inhabituelle

Un moment découpé au scalpel

Sans silence sans bruit

Un moment d’intense émotion

Une heure perdue qui perdure

Et je me regarde dans les larmes du soleil

Retrouver mon âme

Me parait si improbable

Que j’y crois encore         

 

16:40 Publié dans Blog | Tags : soleil, être, déchire, croire | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Saisissante coïncidence. Ton texte (finement ciselé) épouse mes bleus à l'âme. Je vais le transmettre à mon fils...
Je t'embrasse.

Écrit par : Blog-trotter | 05/03/2008

Quand le coeur du temps perle ses larmes de vie , il habille le soleil de cette étoffe brodée d'un océan de mots qui sublime la poèsie....

Écrit par : souvienstoi | 07/03/2008

Merci de partager soleil et ombre
Merci de tricoter tes mots aus miens
l'espace d'une larme de soleil
l'espace d'un partage inattendue
l'espace d'un battement de coeur
Amicalement
jl

Écrit par : JLG | 07/03/2008

Les commentaires sont fermés.