UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2006

Art Triste

medium_pour_ne_pas_parler_-_1_copier.jpg
"Un signe écrit s'avance en l'absence du destinataire" (J Derrida)

22:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

j'aime bien ça et c'est pas triste du tout. biz²

Écrit par : if6 | 12/04/2006

j'écrirai qu'on entend le tumulte, qu'on discerne des voix, ces instants à écouter le jazz des rivières, du crépuscule au soir à l'aube qu'importe, j'écrirai que c'était l'automne (de quoi me souviendrais-je au juste)

j'écrirai que l'éternité commence avec des éclats se consumant peu à peu... l'éternité du sommeil des nuits d'insomnie d'automne, pour quelques moments encore résister à son effroi d'immensité, le regard voilé de peaux nomades... le noir si parfaitement blanc, la neige affamée

j'écrirai bleu mer ces musique et puis votre silouhette découpée, si lentement... j'écrirai que le souffle, peut-être, et qu'à ce moment précis, ce profil que ma main suivait imprécise lentement,

si lentement qu'un unique geste lent suffisait tout au plus à trafiquer le silence...

j'écrirai peut-être cela aussi

p.s.: simplement pour le plaisir de commencer des paysages sans contours. Ozalik.

Écrit par : Ozalik | 13/04/2006

c'est parfait.

Écrit par : marie | 13/04/2006

Et crie le silence de la page ...
Dans le désordre des mots
Petites pousses du langage,
Printemps d'avant l'heure,
Printemps d'avant nous,
Saison des encrage.
Ecris les cils anses de nos amours !

Écrit par : S. | 14/04/2006

Merci if, Ozalik, marie et S
Je vous lègue l'empreinte du murmure
les traces infimes assourdissantes
du silence (sans contours)
et un vrai mutisme souvent
qui en dit parfois court...
qui se résume aussi
à l'appartenance au vivant
aux traces du vivant
qu'on échange
parfois sans s'en rendre compte
entre deux mots posés
liant sacré et indicible
de la générosité
Merci

Écrit par : JLG | 15/04/2006

toujours aussi sympa les ballades ici
Derrida est bien malin
bonnes Pâques à tous
addictif au chocolat, j'espère .... :-)

Écrit par : frenchpeterpan | 15/04/2006

Les commentaires sont fermés.