UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2009

J'ai peur

t_levi-strauss.jpg
(photo Claude Levi Strauss)

Ombre de Fête

Ancrée dans les sinuosités

Tactiles des rides de nos souvenirs

De jeunesse

Je reste un trait d’union

Un point de suspension

Entre le rêve qui t’agite

Et la métamorphose du désir

Qui épaissit nos voix

A les rendre charnues

(j’allais dire charnelles)

Je suis de ce pays

Qui transporte les voix

Transporte les émotions

Dans les futaies humides

Des matins brumeux

De ce pays qui dissipe

Tous les malentendus

Et laisse nos corps aphasiques

Jargonner l’indicible

Alliance illégitime

Avec la terre qui nous porte

Nous supporte

Et nous emporte

Je suis de ces ombres

Qui te révèlent au monde

L’espace d’une parenthèse

Dans un temps qui se dilate…

Je suis enfermé

Dans les jardins gelés

Du parc Monceau

Ma mère n’est pourtant pas loin

J’ai peur

17:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

_____________________________________________

J'ai peur aussi quand je vois défiler sur le drap tendu de la vie
ce que nous sommes capables de faire et de défaire
Merci à toi Lutin
_____________________________________________

Écrit par : JLG | 03/01/2010

Les commentaires sont fermés.