UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2006

Un Ange Passe

medium_nu_dos_2.jpg
Il est long en bouche

Le petit mot

De rien du tout

Que tu t’égosilles

à ne pas prononcer

Ce petit mot

A la saveur de sang

Qui a l’empreinte unique

De ma surdité

20:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Comme un refain subtil et têtu qui tape aux tempes....

Écrit par : S. | 05/04/2006

... une sorte d'attente qui grugerait les aurores et dont les parois houleuses seraient peintes de fenêtres bleues d'où s'échapperaient ce petit mot...

plus tard, un bout de papier.

Ozalik

Écrit par : Ozalik | 05/04/2006

Ce petit mot qui viendra se casser sur ton front comme une vague, sans répit, tant que tu ne l'auras pas prononcé, tant que tu ne l'auras pas entendu...

Écrit par : marie | 05/04/2006

Un ange ?
Mais un ange garde en bouche, longtemps.
Il a besoin de déguster, de tester, de sentir, de contourner, de savoir, de reconnaitre, de se prouver peut être même, ou que l'on lui prouve...
Il veut connaitre tous les ingrédients, et reconnaitre même le goût du sang...
Du temps il lui faut... A l'ange
Et à toi de la patience....
Ecoute... Tu entends ? Là ? Dand le vent ?

Écrit par : Jeanne | 05/04/2006

Il y a des regards où naissent des enfants... probablement une des plus belles constructions que j'ai lu, depuis longtemps...
Je lis tes textes à l'endroit puis à l'envers, vraiment ça me plait...!

Écrit par : m | 06/04/2006

J'ai la pierre. Un ange l'a glissée dans mon sac tandis que je dormais. Il savait, me semble-t-il, pour qui elle était destinée puisqu'il s'agit d'une obsidienne. Elle est d'un noir éclatant et tu sais combien ce cristal de verre est constellé de bienfaits pour qui en a besoin. Je l'envoie par la poste aujourd'hui. Tendresses pour toi et la receveuse. ;)

Écrit par : blog-trotter | 07/04/2006

Les commentaires sont fermés.