UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2013

Le télégramme bleu

Photo riou 016 copier.jpg

(Photo JLG)

 

 

Aux rives de notre cécité

Rien ne se dit

Qui n’ait été déjà dit

Les mots cloués aux rides du soleil

Pleuvent les larmes

A déchirer l’oubli

Il reste quelques mensonges

Comme des brûlures sur la peau

Les pensées de l’ombre

Qui ne se prêtent pas à sourire

Envahissent  nos corps

Palpitations  répétées

Des empreintes indélébiles

De nos insomnies

Cauchemar du réel

La terre a la migraine

Mes rêves  de monde bleu

Sont en apnée

Et je fais des tas de  souvenirs

Comme on partage après  un holdup

Je ne sais plus qui sont les voyous

Les acouphènes du bonheur

Me sont devenus étrangers

Un rai de lumière

L’ombre d’une fissure

Mes seuls vrais compagnons

Ont désertés ce monde

Et pourtant je ne me résous pas

A espérer et à aimer

J’attends le télégramme bleu

Qui annonce le réveil





Les commentaires sont fermés.