UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2009

S'avoir

FILE1492.JPG

Le vent déplie le temps

Et disperse ma logorrhée

Sans le savoir

Turgescence de mon immobilisme

Je m’épuise à écouter

L’inaudible du savoir     Savoir     S’avoir

Savoir l’inacceptable

Comme un cristal sous la glaise

Je devine l’arrogance

De ma plainte

Impalpable et dilatée

Un réveil charnel déplacé

Ectasie inviolable

D’une intimité

Qui s’expose

à ma connaissance

comme si je ne savais pas

mais qui ne sait

l’ultime caresse

sur une peau mal fardée

qui renie l’évidence

danse érotique ébauchée

presque plaisir de savoir

à voir

Ne pas vouloir savoir

Et pourtant s’avoir

S’avouer

L’inavouable

De la certitude

L ‘oppression du Réel

Ebrécher larmes fatales

Choisir un talus d’herbe fraîche

Pour en sourire

Encore et encore

Ne pas cesser l’écrit

S’accorder au futur

Des lunes rondes

Comme des ventres de femmes comblées

Et belles qui vous convoquent

Au voyage

 

08:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

16/04/2009

Ecarte l'écorce

arbre par terre mort.jpg

 

Sous l’écorce du temps          (répands le vent)

Ciseler les contours

De la souffrance

Pour redonner

à l’âme terrestre                  fragilité du séisme insolent

le sourire inoubliable de la bonté

de mes mains gravant le bois

Infiltrer l’épaisseur

Du sourire réappris

Pour me redonner

L’espoir de l’écharde

Entre les doigts

Caresse charnelle

Vivifiante et rebelle

Ne pas hésiter

A écarteler le cœur

Des fibres palpitantes

Du bois qui me nourrit

Transgresser l’impossible

Douleur du craquement massif

Du tronc qui s’ouvre   s’offre

A votre parole

Ouverture incertaine qui me parle

Qui te parle             copeaux du sens vivace des cris

Dans cette sensation infirme

De la langue engourdie   errer terrer ma mémoire

Langue autiste te révélant à toi même

Beauté du geste

Qui va de l’un à l’un

Toujours

Retenir la leçon

Du plus faible

 

 

 

17:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

11/04/2009

Que la Nuit

sm - 1 copier.jpg

Tant de temps hors du temps

Les étoiles éclaboussent la mer

Le silence ne nous dit plus rien

Il écrase les mots inaudibles de la nuit

En perles de pluie inondant nos rêves

Le noir reste noir noir noir

 

Pureté insolente de nos fugaces révoltes

Le temps est d’un autre âge

Où notre inconscience

Ancrée dans une terre volatile

Convoque notre égoïsme

Autre temps autre monde

Aussi indécent

Que je refuse

Marre qu’on me dicte innocemment

Les courbes de ma vie

Les déliés de mes désirs

 

La nuit est Infidèle  et pourtant

 

Que la nuit qui ne nous trahit pas

Que la nuit pour nous révéler

L’insondable solitude de nos songes

Que la nuit pour nous tendre son sourire fécond

Que la nuit pour être aussi Noire et lumineuse

Que la nuit

14:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)