UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2007

AVEC LE TEMPS...

bc957d42d9994d232c07333c2c2ceba2.jpg

 

Ouvre ton cœur

C’est facile

Comme passer

Sa main sur une branche

Sur un corps frémissant

Sur une hanche

Découvre ton cœur

Comme un quartz

Où tu te coupes

Et saigne

D’autres réveils

Des pas sur une terre

Etrangère

Un corps que tu croyais

Connaître

Une nouvelle rive

Où l’émoi échoue

Un passé postérieur

Qui gifle

Tes certitudes

Et puis un regard

Comme jamais

Où tu vois

Autrement

Un regard lavé

Par la peur

 

21:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Avec le temps va, tout s'en va...voilà à quoi me fait penser votre titre alors que votre poème s'orienterait plutôt vers l'espoir...allez savoir...les méandres de l'esprit humain et d'une culture...

Écrit par : noir intense 35 | 11/09/2007

Bien sûr que tout s'en va
même les plus chouettes souvenirs
même les amours les plus fous
mais est-ce triste pour autant
les pierres de l'espoir
finissent un jour
de les avoir croisées toucher du doigt
n'est déjà pas si mal...
amicalement
jl

Écrit par : JLG | 16/09/2007

Les commentaires sont fermés.