UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2007

Là-bas

Là-bas

Je t’écris

Du repli des vagues

Du regard transparent

des écumes

Immobile respirant

Une chaleur d’étouffe

Remplit les creux de mer

Une pierre au cœur

Réanime la rondeur des mots

Le souffle moite des anciens

Comme une histoire

Reconquise

La caresse des mots

Cette main amicale

Qui soutient l’échine

Un sourire en arrière

Pour ne rien effacer

Juste pour sourire

Ne pas être seul

Suspendu au silence

Absent à soi-même

Juste écouter

Le fracas

De la mort

Cet impossible malentendu

Qui soutient le vivant

Le cri muet du vent

Les yeux  parlent

A voix mi-close

 

17:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

le rivage de là bas suspendu au silence des pierres, tu écris une pierre au coeur, tu regardes sa rondeur, tu cherches, tu oublies? la main amicale soutient
le regard glisse vers les vagues, tu écris encore ce silence dans la chaleur, à voix mi close, et c'est touchant ce que tu partages.

Écrit par : if | 08/05/2007

Les commentaires sont fermés.