UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2007

MORT NU

 

3b328390ebbdac98ee469ceaf3727a54.jpg

 

Mort nu

Comme un limon déposé

Etincelant des nuées de matins

Où tu t’es penché sur moi

Avant d’aller faire le pain

Les mers te traversent

Comme tu les as chéries

Une goutte de sel

Au fond du cristallin

Tu étais de tous les bas-ciel

Et tu luis maintenant

En toute touffe d’écume

Tu ne m’as rien laissé

Tu m’as tout donné

Des cris de révolte

Que j’articule si mal

Des mains larges et ouvertes

Nous sommes de ces

Vagues

Qui érodent les

Falaises

Sans éternité

Commentaires

que dire? parceque c'est triste, une pensée avec toi, de loin, de l'autre côté de la mer. amitiés .

Écrit par : if6 | 01/06/2007

j'ai oublié de dire que ton texte est très beau,
"tu ne m'as rien laissé, tu m'as tout donné " les cris de revolte, tout cela est très fort, je le ressens très fort en tous cas.

Écrit par : if6 | 01/06/2007

en ce moment, les coincidences m'encerclent le matin un mot ou un thème m'apparait et je le retouve dans le journee… là il s'agit de l'écume, des vagues qui apparaissaient dans une anthologie de la poesie française du XXeme siecle… et hier un thème sur un blog… c amusant ces petits trucs là…

Écrit par : yoyostereo™ | 08/06/2007

de passage via le site de yoyostéreo
beaucoup de sensibilité
a bientôt

Écrit par : ulyssa | 08/06/2007

Que vous dire... sinon que vos mots sont très beaux .

Écrit par : liseuse de blog | 12/06/2007

Les commentaires sont fermés.