UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2006

te voir

 

medium_Photo_epe_006_copier.jpg

 

Juste pouvoir te voir

au dessus de mon écran

comme la trace folle

de ton soupir

la présence du temps

n'en demandait pas tant

et

pourtant tu sais

être là

dans le trait d'ernest

qui coagule l'éveil

 

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

pas mal, pas mal, et le speintures zaussi…

Écrit par : yoyostereo™ | 06/07/2006

Tout jeune,
comme "une promesse de l'aube"
comme un bateau ivre...

Écrit par : jeanne | 10/07/2006

beau dessin effectivement
je me souviens avoir découvert il y a bien longtemps en me baladant je ne sais plus où
des dessins d'e. P. ainsi de rimbaud sac sur le dos "taille réelle"
c'était surprenant et enthousiasmant
je te conseille aussi la chanson de Chelon sur Rimbaud et Marseille qui est splendide
amitiés Marco

Écrit par : frenchpeterpan | 23/07/2006

Les commentaires sont fermés.