UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2006

Désert

medium_desert0798.jpg

J’ai fait sable ras
De mes saisissements
Lever les yeux au ciel
Comme pour apprendre
A lire les rugosités du vent
A chaque pas déclaré

 

Il ne faut pas penser
L’amour
En termes publicitaires

 

Je suis en ton désert
Défaillance inévitable  Fêlure tectonique
Qui jouxte les lèvres de l’angoisse
Oreille écorchée des stries de la langue
J’empreinte ton corps
A la terre des mots contrits
Collision crissante
Prosodie charnelle de mon invalidité

 

J’ai avalé mon regard pour parler de la vue de l’ombre
Parloir obscur de ma naissance
Cri bandé de ma jouissance
Parler Voir
La parole s’annonce dans un mouvement de Vent

Je perds un peu de Moi

Je gagne un peu de Toi

 


 

13:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

la mer et le desert c'est vraiment tout ce que j'aime, si opposé pourtant, si tu veux savoir ce que je ressens demande aux oiseaux, là-bas... bon dimanche venteux ici, pluvieux là, amicalement.

Écrit par : if6was9 | 12/03/2006

Les commentaires sont fermés.