UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2014

Je n'aime pas les citations

Je n'aime pas les citations, mais après un travail avec ma fille, je ressasse sans arrêt une phrase très courte, qui en dit long de Michel Houellebecq dont je ne me sens pas très proche et que  je n'apprécie pas trop...encore...je découvre dans sa poésie quelques perles rares à force de relecture.... Bref, c'est dans Extension du domaine de la lutte de 1994.

 

"L'homme est un adolescent diminué"

 

no comment...

Today

Photo0027.jpg

Je n’échapperai pas

A la levée du jour

Et pourtant j’étais sans certitude

Celle des pierres qui se fendent

Même quand aucun bruissement n’annonce

La métaphore du changement

J’étais décidé à regarder le temps

Celui qui passe

Comme une caresse dans les herbes rouges

Le feu qui ronge les corps assoupis des bien pensants

Des penseurs et donneurs de leçons

Décidé à pardonner

L’affront des hommes

Cette symbiose avec la terre

Que connaissent les enfants

Dans une lutte à mort

Me perdre ou perdre

Les racines graciles qui me lient

A un semblant de sens à la vie

Ne rien posséder

Que la noirceur des nuits sans fin

Des nuits où l’oubli nous fait regretter

De nous croire civilisés

Rien n’appartient à personne

Nous sommes un éclair à peine visible

Dans une nuit sans lune

Une évidence que la terre nous rappelle sans cesse

Mais que notre crédulité mégalomaniaque

Nous fait oublier aussitôt dite…

Je m’épuisais à regarder le vent

Reconstruire un semblant de journée

Le lilas était jaune

Et enfin

Je me sentais mortel

Pour de vrai

discrètement

09:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)