UA-57948785-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2010

Re-con-naissance

40971017.jpg

J’ai cousu les paumes de mes mains

Aux rives  escarpées du sommeil

Simulé le silence

Pour entendre les pleurs de la terre

Retrouver les émotions

Du temps où rêver

N’appartenait qu’aux enfants

J’ai fermé la bouche des étoiles

Pour écouter leur souffrance

Irradiée de lumière

Souvenir impénétrable

D’une autre mémoire

Qui nous précède

Récit imprévisible

Des imprécisions de nos vies

j’ai écrasé le soleil

enfoncé mes mains dans la pierre

pour me moquer du temps

j’ai un savoir que je ne saurais jamais

j’ai des mots enfermés

dans les rides de mon cœur

qui ne sauront jamais dire

le bonheur d’un regard

l’éclipse de ton sourire

j’ai le vent sur mon visage

qui sèche mes larmes

et me lave des grandes marées

j’ai effacé les douleurs

comme on apprivoise

l’ultime instant de bonheur

je souris de l ‘inconsistance

du feu dans mon regard

de l’amour que je ne sais pas donner

l’errance indécise

de mes certitudes

je peux me regarder

sans rougir…

jamais